7 leçons de communication par l'absurde avec la méthode CNAV7 leçons de communication par l'absurde avec la méthode CNAV

7 leçons de communication par l'absurde avec la méthode CNAV

Ma demande de départ est assez simple, mais il faut l’expliciter.Ma demande de départ est assez simple, mais il faut l’expliciter.
1 - Leçon 1 : face au destinataire, ne cherchez pas à comprendre.
Ma demande de départ est assez simple, mais il faut l’expliciter.
2 - Leçon 2 : murez-vous dans un silence obstiné.
D’un courrier e-mail (les agents sont connectés à une messagerie, on n'arrête plus le progrès) je réponds à mon interlocutrice que je ne peux point donner un certificat d’inscription à un organisme qui m’a précisément rayé de ses listes.
3 - Leçon 3 : du bon usage d’une mauvaise adresse
Mais vous me connaissez ?
4 - Leçon 4: internet, ou comment bien s'en débarrasser.
NdLR: Pas se débarrasser d'internet!
5 - Leçon 5: donnez des rendez-vous... Ca les calme.
Comme l’a déjà deviné le lecteur le plus attentif, ou le plus intuitif, les vacances n’apportent effectivement aucune réponse à ma demande déposée en avril.
... Vous ne la connaissez pas?
6 - Leçon 6: Et celle du "nos bureaux sont ouverts, mais on n’a pas la clé", tu la connais?
Le mardi 4 arrive enfin.
7 - Leçon 7 : penser à bien finir le boulot. (ou « la cerise sur le lapin »)