7 merveilles du ROCK des années 20007 merveilles du ROCK des années 2000

7 merveilles du ROCK des années 2000

Inutile de tergiverser, la décennie 2000 demeure sans contexte celle de Jack White (De même que la suivante, mais n’anticipons pas).Inutile de tergiverser, la décennie 2000 demeure sans contexte celle de Jack White (De même que la suivante, mais n’anticipons pas).
1 - Merveilles Rock du Millénaire : White Blood Cells de White Stripes
Inutile de tergiverser, la décennie 2000 demeure sans contexte celle de Jack White (De même que la suivante, mais n’anticipons pas).
Si l’on a bien tout suivi, les Strokes, bien qu’issus de New York, seraient aux Converse All Stars près, l’exacte symétrie des Ramones, mômes des bas quartiers du Queens, arrivés à Manhattan à la force du poignet de Johnny, le Riffeur Ultime.
2 - Merveilles Rock du Millénaire : Is This it de The Strokes
3 - Merveilles Rock du Millénaire : Back to black d'Amy Winehouse
Déjà évoquée ici, pour son aimable participation à la malédiction des 27.
4 - Merveilles Rock du Millénaire : Up The Bracket des Libertines
On aurait aimé vous parler également des Paddingtons, des Palma Violets, des Louis XIV, des Fratellis, tous groupes ayant porté fièrement le glaive d’un rock anglais « rough », dur, mais élégants, dans le sillage de ces quatre Libertines.»
5 - Merveilles Rock du Millénaire : Music for Men de Gossip
Gossip, c’est d’abord et avant tout, l’incroyable personnalité de sa chanteuse Beth Ditto.
6 - Merveilles Rock du Millénaire : Broken Boy Soldiers des Raconteurs
Où l’on retrouve le déjà salué Jack White, en mode hyperactif, acoquiné à ce chanteur indépendant nommé Brendan Benson, avec qui il lui arrive d’échanger des riffs, des idées, voire de composer des morceaux.
QOTSA ?
7 - Merveilles Rock du Millénaire : Song for The Deaf de Queens of the Stpone Age