7 punchlines MISOGYNES de Molière7 punchlines MISOGYNES de Molière

7 punchlines MISOGYNES de Molière

C’est dans le Médecin malgré lui, que l’infâme Sganarelle se lâche sur un ton de comédie… Soiffard, ivrogne, fainéant, propre à rien, ce gaillard a pour épouse une Martine qui ne s’en laisse pas compter, lui tient tête et renchérit : « je te dis, moi, que je veux que tu vives à ma fantaisie : et que je ne me suis point mariée avec toi, pour souffrir tes fredaines ».C’est dans le Médecin malgré lui, que l’infâme Sganarelle se lâche sur un ton de comédie… Soiffard, ivrogne, fainéant, propre à rien, ce gaillard a pour épouse une Martine qui ne s’en laisse pas compter, lui tient tête et renchérit : « je te dis, moi, que je veux que tu vives à ma fantaisie : et que je ne me suis point mariée avec toi, pour souffrir tes fredaines ».
C’est dans le Médecin malgré lui, que l’infâme Sganarelle se lâche sur un ton de comédie… Soiffard, ivrogne, fainéant, propre à rien, ce gaillard a pour épouse une Martine qui ne s’en laisse pas compter, lui tient tête et renchérit : « je te dis, moi, que je veux que tu vives à ma fantaisie : et que je ne me suis point mariée avec toi, pour souffrir tes fredaines ».
1 - « O la grande fatigue que d'avoir une femme ! »
2 - « Les femmes sont plus chastes des oreilles que de tout le reste du corps ».
On entend « parfois », oserions-nous dire « souvent » ce reproche fait aux dames d’aujourd’hui, féministes ou pas (mais qui de nos jours ne l’est pas, au moins un peu ?)»
Le titre de la pièce le suggère clairement : L’école des femmes offre le plus insensé florilège patriarcal qu’on puisse trouver dans le théâtre français.
3 - « Du côté de la barbe est la toute-puissance »
4 - « Il n’est pas bien honnête, qu’une femme étudie et sache tant de choses »
Dans L’Ecole des Femmes, Molière emploie son art de la satire contre le patriarcat, même si le mot n’a guère cours à l’époque.
5 - « La femme est un certain animal difficile à connaître »
C’est dans Le dépit amoureux, assurément pas une pièce majeure du répertoire ; mais pouvait-on laisser passer sans rien dire ce parallèle femme/animal, qui pour le dire avec les mots du XVIIème siècle, vous signe son goujat !
6 - « Bien qu'on soit deux moitiés de la société, Ces deux moitiés pourtant n'ont point d'égalité »
Restons avec elles, d’ailleurs !
7 - « Il me plaît d’être battue »
Revenons à nos deux tourtereaux du premier chapitre, Sganarelle et sa Martine d’épouse.