Brasilia, capitale futuristeBrasilia, capitale futuriste

Brasilia, capitale futuriste

Brasilia, à plus d’une heure d’avion des côtes brésiliennes est la concrétisation d’un vieux rêve de l’ex président Juscelino Kubitschek : exploiter les vastes ressources de l’arrière pays.Brasilia, à plus d’une heure d’avion des côtes brésiliennes est la concrétisation d’un vieux rêve de l’ex président Juscelino Kubitschek : exploiter les vastes ressources de l’arrière pays.
1 - Eriger une utopie
Brasilia, à plus d’une heure d’avion des côtes brésiliennes est la concrétisation d’un vieux rêve de l’ex président Juscelino Kubitschek : exploiter les vastes ressources de l’arrière pays.
2 - Des droites et des courbes
On se frotte les yeux à la vue de cette capitale qui échappe au sens commun des proportions.
L’expérience se révèle fructueuse pour cette ville à l’anatomie herculéenne qui déploie ses ailes (elle a la forme d’un avion, ou d’un papillon) au cœur du Brésil.
3 - Un papillon dans la jungle
La métropole cultive l’équilibre des styles entre virtuosités des lignes de béton, lac artificiel, espaces résidentiels (dans les ailes) et fluidité d’un trafic qui a longtemps ignoré la plaie des embouteillages.
4 - L’art de l’équilibre
Les édifices gouvernementaux sont regroupés dans le corps central (du papillon), le Ministère des affaires étrangères impressionne par ses arcades qui se reflètent dans un bassin conçu par le paysagiste Burle Max.
5 - Ceci est une cathédrale
6 - Plus carcan que cocon
Le temps a eu bien du mal à poser, ici, ses bagages.
7 - Un futurisme qui vieillit bien
Brasilia est bien une capitale du troisième millénaire, et ce n’est certes pas pur hasard, si ici, se rejoignent sectes, mediums et autres mystiques.