Et si Mélenchon se retrouvait au second tour contre Fillon...Et si Mélenchon se retrouvait au second tour contre Fillon...

Et si Mélenchon se retrouvait au second tour contre Fillon...

Les sondages ne veulent rien dire si on regarde le dernier en date.Les sondages ne veulent rien dire si on regarde le dernier en date.
1 - Jean-Luc Mélenchon est dans le sens de la courbe
Les sondages ne veulent rien dire si on regarde le dernier en date.
Le balafré est intouchable.
2 - François Fillon reste en embuscade
3 - Marine Le Pen accumule les âneries
Ça devait être une promenade de santé, cette route vers le deuxième tour.
Le candidat ni de gauche, ni de droite a beau être accusé par ses détracteurs hamonistes d’être - pour reprendre la formule mitterrandienne - ni de gauche, ni de gauche, il séduit dans les faits, ni la droite, ni la droite.
4 - Emmanuel Macron et la malédiction du favori
Après cinq ans de chiraquisme planplan, cinq ans de sarkozisme un peu vulgos et cinq ans de hollandisme amateur, le peuple pourrait avoir d’autres envies, d’autres besoins.
5 - Envies de Mitterrand, besoins de De Gaulle
Quand on scrute Radarly, un outil édité par la société Linkfluence qui analyse les mégadonnées et l’e-reputation, on constate plusieurs phénomènes concomitants sur les candidats depuis une semaine.
6 - Le web vote FF et JLM
7 - Le candidat de la joie face au rabat-joie
Radarly de la société Linkfluence propose d’autres indicateurs pour mesurer l’impact des candidats.