Pourquoi il faut voter à toutes les primairesPourquoi il faut voter à toutes les primaires

Pourquoi il faut voter à toutes les primaires

L’histoire récente est parlante.L’histoire récente est parlante.
L’histoire récente est parlante.
1 - A gauche on a tendance à choisir le pire candidat
Le phénomène de nivellement par le bas des primaires s'impose outre Atlantique où Trump et son histrionisme terrifiant a su mobiliser une frange dure d’un électorat petit blanc pour emporter sa primaire.
2 - A droite, on est tenté par un candidat repoussoir
Les arguments des électeurs de gauche qui se refusent à voter aux primaires LR sont tout-à-fait recevables (grosso modo : chacun reste à sa place et les vaches sont bien gardées) mais le plus souvent teintés d’irrationnel.
3 - Voter à droite quand on est de gauche, ce n’est pas trahir son camp
Et surtout éliminer Hollande, le pire cauchemar de la droite, même s’il est devenu social-libéral entre temps.
4 - Voter à gauche quand on est de droite, c’est s’encanailler pour la France
Oui, vous avez bien lu : il y aura huit tours de manège.
5 - Dans une présidentielle à 8 tours, on récompense le sens civique
Le clivage entre la gauche et la droite structure le paysage politique français depuis la Révolution.
6 - Le zapping politique, c’est une preuve de maturité
7 - C’est le début de la démocratie subtile
Voter à toutes les primaires, c’est un premier pas, certes imparfait, pour inventer à tâtons d’autres formes de démocratie.